• Dernier recours pour une espèce rare et menacée

                       

    Le lynx d'Espagne ou Lynx Pardelle
     a réussi à vivre près des humains en nombre raisonnable jusqu'au début du 20éme siècle. Il était d'ailleur accepté par les fermiers car il maintenait le nombre de lapins,ses principales proies, dans des proportions inférieures au statut de nuisible. Il avait aussi énormément d'habitats adaptés.

    Aujourd'hui, habitats et lapins ont pratiquement disparu.

    Le lynx d'Espagne est l'une des dix espèces les plus menacées d'Europe.

     

    Un habitant de la forêt:

    La plupart des lynx d'Espage vivent dans le sud de l'Espagne, et il en reste quelques un dans quelques petites régions fragmantées du Portugal.

    Ce felin possède une queue et des oreilles qui se terminent par une touffe de poils noirs et des moustaches épaisses.

    Son habitat favoris est l'ancienne mosaïque de forêts de chênes-lièges à feuillage persistant et d'épaisses broussailles, avec des clairières herbeuses pour chasser. Depuis des milliers d'années, le lynx est le prédateur spécialiste du lapin, qu'il traque et attaque et qui constitue 90% de son régime alimentaire estival. En hiver, il chasse les jeunes cerfs et certains oiseaux comme le canard.

                                         

    Victime de la maladie:

    La survie du lynx s'esttrouvée menacée par la myxomatose, maladie infectueuse, introduite en Europe dans les années 50 pour contrôler les populations de lapins, dans de nombreux pays, comme le portugal, de nombreux lapins périrent et les lynx affamés disparurent.

    Il fallut des années pour que les populations de lapins remontent, mais elle chutèrent de nouveaux à la fin des années 80 à cause du virus de la fièvre hémorragique virale (ensemble de maladies provoqués par des virus; contagieuses ), qui affecta également le lynx.

    Mais la myxomatose n'était pas le seul problème pour la survie des lynx, car, dans les années 30 et 40, les agriculteurs furent obligés d'abandonner le travail d'agriculture traditionnel pour cultiver le blé, et il y eu aussi les plantations de pins et d'eucalyptus pour l'industrie du papier, qui remplacèrent les habitats du lynx et du lapin.

                                

    Le déclin de ces populations est terrifiant: à la fin des années 90, il y avait à peu près cinquante populations reproductrices séparées; beaucoup avec moins de 10 femelles reproductrices.

    Aujourd'hui, il reste peut-être 10 populations sur 350 km carrés.

    La consanguinité (accouplement entre 2 individus issus des mêmes gênes) est une menace supplémentaire.

     

    Il y a aussi 80% des petits qui n'ateignent pas l'âge adulte (2 à 3 petits par portée), car ils périssent en se battant avec des lynx adultes à cause du petit nombre de territoires.

     

     

                     Si on ne fait pas quelque chose très vite,

    le lynx aura bientôt disparu

                  

    Chasse:

    Au vingtième siècle, on a massacré des milliers de lynx pour sa fourrure.

    Aujourd'hui, les pièges, le poison (comme les appâts empoisonnés destinés aux lapins), et la chasse, même la chasse pour le sport; déciment entre 60 et 80 % des lynx.

    En 1988, on estimait la population  des lynx d4espagne à 1250, plus 50 au Portugal, mais les estimations varient beaucoup, et aujourd'hui il ne resterait plus que 150 lynx dans la Sierra Morena et la région de Coto Donana, en Espagne.

    Il y a donc urgence, et si on ne fait rien, le lynx aura disparu avant le milieu de ce siècle.

                                                                 

    Sauver le lynx:

    L'Espagne doit mettre en place des mesures de protections de l'environnement.

    Il existe un programme, Natura 2000, dont le but est de créer un reseau d'habitats à travers tous le continent pour protéger en particulier les espèces menacées.

    Pour protéger le lynx, on redonne aux lapins des habitats adaptés, on sauvegarde les forêts de chênes-lièges, on réintroduit le lynx dans son milieu naturel, et on renforce le contrôle sur les pièges et sur la chasse.

     

     

    Statut actuel du lynx d'Espagne:

             Statut    très menacé d'extinction, avec un fort déclin de sa

                           population.                                                 

          nombre                                                                 

     d'animaux       environ 150                                                      

     répartition      des poches minuscules au sud de l'Espagne et du 

                            Portugal                                                           

     principales                                                                             

         menaces       chasse, piégeage, perte de l'habitat, déclin des    

                             proies                                                             

     protection                                                                              

           légale         protégé par la loi portugaise et la loi espagnole;   

                             mentionné à l'Annexe 1 de la CITES; interdiction

                             de la vente et de la capture                               

              

    Comment agir?

     

    -informez-vous sur le site:

    http://lynxpardinus.naturlink.pt/engindex.html

    -Suivez les campagnes sur:

    http://soslynx.org et www.wwf.org.uk

    -ecrivez à votre député au Parlement européen pour protester contre toute attribution de fonds à des projets qui risquent de détruires les habitats du lynx.

     


    20 commentaires
  • Sur les traces d'une meute aux abois, celle des chiens sauvages...

                           

     

    Pourquoi?:

    Détesté, méprisé, massacré, le lycaon est victime de sa mauvaise réputation.

    Il est l'un des carnivores les plus menacés du continent africain.L'homme est son principal ennemi.Autrefois, des centaines de meutes parcouraient la savane.Aujourd'hui, il ne reste pas plus de 5000 individus dans toute l'Afrique.Ce chien sauvage risque de disparaître..Les zoologistes s'éfforcent de sauver l'espèce en faisant montrant le véritable comportement du Lycaon.

    Caractéristique:

    De la taille d'un berger allemand, le lycaon ressemble à une hyène croisée avec un chien domestique.Il a de grandes oreilles au sommet d'une large tête, des pattes hautes et un curieux pelage tacheté de noir, marron, roux et blanc.

    Jusqu'à une date récente, on le considérait comme un animal nuisible, méchant, tuant pour le plaisir, donc à détruire.Cette réputation est totalement fausse.S'il tue ses proies rapidement et efficacement, au contraire des autres prédateurs, il possède une vie sociale sans rapport avec sa méchanté supposé.

    Le partage et la solidaritée sont les mots représentants le mieux une meute qui comprend entre 6 et 30 lycaons.Ceux-ci doivent coopérer pour survivre, et les petits sont élevés par tous les membres du groupe.

    La nourriture est aussi équitablement partagée avec les animaux malades ou âgés, contrairement aux autres carnivores (lions, loups...).

    Le lycaon soigne ses congénères blessés en léchant leurs plaies.

     

             

    Des menaces multiples:

    Malheureusement, partout en Afrique, les savanes boisées reculent au profit des prairies, mettant sur la touche les carnivores et leurs proies, et entraîne le déclin du nombre d'individu.

                                               

    Bien sûr, l'homme est aussi néfaste.Les fermiers tuent les lycaons, convaincus qu'ils mangent le bétail et apportent des maladies.Les chasseurs, pareil, sous le pretextes qu'ils mangent le gibier.Le lycaon doit aussi disputer à l'homme son espace vital, une meute a besoin d'un vaste terrain de chasse, 2000km² au plus grand.Terrain difficile à conserver dès que les hommes s'y installent.

    Tout aussi victimes de la rute; de plus en plus de lycaons trouvent la mort, écrasés par des véhicules.

    L'arrivé dans son habitat de bétail, et d'animaux domestiques (comme le chien) peut être fatal au lycaon, qui n'est pas immunisé contre la rage, la maladie du Carré ou le charbon.

    Les maladies se transmettent à l'ensemble de la meute par léchage mutuel et par le contact rapproché entre individus.

    Le lion est aussi un ennemi, il dévore les petits, et prend les proies des adultes.

    Il semblerait aussi que les mesures prisent pour la protection du lion est annulé celles prisent pour le lycaon!

                                                              

    Un avenir incertain:

    Même si actuellement plusieurs parcs nationaux protégent l'espece, la survie du lycaon n'est pas assurée, en plus qu'il se reproduit difficilement en captivitée.Il faudrait aussi eviter d'approcher les lycaons des chiens domestiques, à cause de la rage, en effet, les vaccins n'ont aucun effet sur eux.Il faudrait aussi ne plus traiter le lycaon comme un ennemi, et le proteger.Il ne faut pas oublier que aussi, il évite la sur population de certaines especes, comme l'impala, une antilope qui figure sur son menu.

     

    Comment agir?:

    -rendez-vous sur le site internet de la reserve de Moremi (en anglais):

    http://www.gov.bw/tourism/attraction/moremi.html

    -Consultez le site internet

    (http://www.odysseesauvage.com/lycprogramme.html)

    Vous y trouverez la description d'un programme de sauvetage du lycaon.

                                

     


    10 commentaires
  • La vie n'est pas un long fleuve tranquille pour le dauphin indien...

     

                                  

    La survie des 4 espèce de dauphins d'eau douce est problématique.Sur 3 espèces connues en Asie, 2 ont pratiquement disparu.Seul le dauphin du Gange, appelé "Soussou" en Inde, a un espoir de survie.

    Ce mammifère presque aveugle vit surtout en Inde mais aussi au Blangladesc et au Népal.Il y en a environs entre 4000 et 5000, nombre heureusement suffisant pour la reproduction.

     

    Ses caractéristiques:

    Durant des millions d'années, ce dauphin au long bec a navigué dans les eaux du Gange et de ses affluants.Comme tous les dauphins, il s'oriente et pêche par écholocation, et n'a donc pas besoin d'une bonne vue.Il nage souvent de côté, le cou à angle droit, untilisant les ultrasons pour reperer ses proies au fond du fleuve boueux.

    A la saison des pluies, lorsque le fleuve est en crue, le dauphin du Gange remonte vers des affluents moins apportant, et, au contraire, lors des saisons sèche, il va dans des eaux plus hautes.Il nage la tête hors de l'eau, ce qui le rend invisible pour les pêcheurs

     

                                     

    Sa menace...les humains...:

    Pour son malheur, ce dauphin habite dans une des régions les plus peuplées de la terre.

    Ses besoins principaux, une eau non poluée et des ressources alimentaires suffisantes, ne sont donc pas respecter.

     

    Il y a aussi la pêche, les dauphins se prennent dans les filets, les usines, ou autres sur les abords du Gange et de ses affluents, qui font autant de mal aux dauphins, qu'aix poissons dont se nourrisent les dauphins.

    Les bruits émis par les grands navires, comme les pétroliers perturbent les écholocations des dauphins, et sont de plus en plus nombreux.Il y a bien d'autres choses, comme les barrages qui empêchent la migration des dauphins pour se reproduire, et, les laissent donc en petits groupes insuffisants pour la reproduction.

    Et si il y a des tremblements de terre, ou alors trop de pollutions dans les eaux, les dauphins peuvent se faire bloquer par un barrage.

     

                         

    Protégé, mais pas sauvé:

    Espèce protégée en Inde depuis 1972, la population de dauphins du Gange ne cesse néamoins de diminuer de 10% chaque année.Il n'existe qu'une région protégé en Inde, le sanctuaire de Vikramshila à Bihar.

    Les projets de protection ont été inefficace jusqu'a aujourd'hui.Par exemple:

    En 1986, le gouvernement Indien a décidé de faire nettoyer la riviére, mais cela n'a pas eu beaucoup d'effets.

     

     

    Comment agir?:

    -Visitez le site de l'association pour la protection des dauphins et des baleines (WDCS) pour plus d'infos: www.wdcs.org

    -Soutenez l'action du WDCS au sanctuaire de Vikramshila à Bihar.

    -Signez la pétition du WDCS, pour créer une autre région protégée pour le dauphin du Gange, au sud du Bangladesh.


    5 commentaires
  • Bon, vous aimez les félins?Alors voila quelques photos!  
    Voir la galerie

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires